Centenaire du 11 Novembre fêté avec de nombreux villageois et villageoises

14.11.18 – C’est une commémoration inhabituelle qui s’est déroulée le 11 novembre dernier devant un nombreux public. Après une volée de cloches à 11 h 00 pendant 11 minutes, le Maire a lu le message du Président de la République pour célébrer le centenaire de l’Armistice de 1918. En voici quelques extraits :

« Un siècle que l’Armistice du 11 novembre 1918 est venu mettre un terme aux combats fratricides de la Première Guerre Mondiale. A cet affrontement interminable nation contre nation, peuple contre peuple. Avec ses tranchées pleines de boue, de sang et de larmes. Ses orages de feu et d’acier qui grondaient par tous les temps et déchiraient les ciels les plus calmes. Ses champs de bataille éventrés et la mort, omniprésente.

Le 11 novembre 1918, un grand soupir de soulagement traverse la France. Depuis Compiègne où l’Armistice a été signée à l’aube, il se propage jusqu’aux champs de bataille.

Enfin, après quatre interminables années de bruit et de fureur, de nuit et de terreur, les armes se taisent sur le front occidental…

… Nous sommes réunis dans nos communes, devant nos monuments aux morts, pour rendre hommage et dire notre reconnaissance à tous ceux qui nous ont défendus hier, mais aussi à ceux qui nous défendent aujourd’hui, jusqu’au sacrifice de leur vie…

… Françaises, Français, nous sommes aussi unis en ce jour dans la conscience de notre histoire et dans le refus de sa répétition.

Car le siècle qui nous sépare des terribles sacrifices des femmes et des hommes de 14-18 nous a appris la grande précarité de la Paix…

… Vigilance ! Tel est le sentiment que doit nous inspirer le souvenir de l’effroyable hécatombe de la Grand Guerre.

Aussi serons-nous dignes de la mémoire de celles et de ceux qui, il y a un siècle, sont tombés. Ainsi serons-nous dignes du sacrifice de celles et ceux qui, aujourd’hui, font que nous nous tenons là, unis, en peuple libre. »

Après le dépôt de gerbe, auquel étaient associés deux enfants du village, une minute de silence a été respectée. Puis, les enfants du groupe scolaire ont entonné la Marseillaise, accompagnés par le public. Le Maire a tenu à remercier la directrice de l’école, ainsi que les enseignantes présentes. Il a également adressé ses remerciements au porte-drapeau, Joseph MICAN, présent chaque année à cette commémoration, ainsi qu’aux anciens combattants.

Le public et les élus se sont dirigés sur la place de l’Eglise où un arbre a été planté en souvenir des combattants pour la Paix. A cette occasion, les enfants du périscolaire ont accroché des étiquettes sur lesquelles ils ont inscrit « Liberté », « Egalité », « Fraternité ».

Pour clore cette cérémonie, le verre de l’amitié a été levé à la salle C. Gauthier.

Les commentaires sont fermés